FunCal - Le travail du corps axé sur la colonne vertébrale et sur la respiration

(Livre du Dr de Sambucy) - TRAITEMENT VERTÉBRAL PULMONAIRE ET NERVEUX

27 Mars 2022 , Rédigé par Gérard MONSTERLEET

TRAITEMENT VERTÉBRAL PULMONAIRE ET NERVEUX
Atlas - Manuel complet de l'Espalier 
Gymnastique - Chiropractie - Orthopédie

Notice bibliographique BnF :

Type : texte imprimé, monographie
Auteur(s) : Sambucy, André de (Dr)
Titre(s) : Dr A. de Sambucy. Traitement vertébral pulmonaire et nerveux [Texte imprimé], atlas-manuel complet de l'espalier, gymnastique-chiropractie-orthopédie... Dessins de Lisette Roux. Tome 1. Schéma postural, région lombaire, construction de la sensibilité profonde, traitement de l'ensellure...
Publication : Paris, Omnium littéraire (impr. de Moriamé), 1950. In-16 (200 x 130), 72 p., fig., planche, couv. ill. 270 fr. [D. L. 4090] -Vb-

Note(s) : Le tableau mural manque

Notice n° : FRBNF32601339

 

PRÉAMBULE

 

TRAITEMENT COMPLET des DOS
DOULOUREUX et des COLONNES
VERTÉBRALES MALADES

 

Ce livre est la partie d'un tout, ce tout, c'est l'alchimie humaine, l'art de faire passer la force dans l'être faible, de lui apporter joie, détente, réconfort, oubli, puissance. efficience, utilité, santé, beauté.

 

Un tel travail ne saurait commencer autrement que par la remise en état du dos, qui est supporté par la colonne vertébrale, laquelle est l'Arbre de vie de la Genèse, d'où sort et où tout arrive (7+12+5).

 

Je prépare en ce moment une plaquette intitulée : « Dos douloureux et colonne vertébrale ruinées, les neuf temps de leur régénération ». Je vais. en donner ici les titres de chapitre. Ces neuf mots résument l'activité de mes journées occupées sans arrêt à traiter des malades, avec mes élèves, et à faire sur eux justement ces neuf travaux. Le corps médical d'une part, les chiropracteurs d'une autre, les masseurs, les homéopathes, les pharmacothérapeutes, les gymnastes, les orthopédistes détiennent chacun une part de possibilités. Aucun ne peut guérir seul un dos ruiné.

 

Des procès qui passionnent le Tout-Paris, les mettent aux prises, voici de quoi accorder tout e monde.

 

Les neuf temps, successifs ou simultanés du traitement de la colonne vertébrale ruinée, du dos douloureux et faible, effondré, mou ou contracturé en cordes, sont les suivants :

(Des livres détaillés déjà écrits ou en préparation correspondent à ces neuf temps.)

 

1. Détendre. Suspendre

Ce présent livre en cinq tomes explique cette question considérable et pourtant si utile et si simple. Une colonne qui n'a pas été suspendue n'a pas été traitée.

 

2. Redresser. Respirer

Redressement de n'importe quel dos dans notre appareil à poussée pédestre. Déblocage pulmonaire pulmonaire longuement exposé dans notre « Gymnastique corrective, colonne vertébrale, orthopédie régénératrice », 500 p., 700 dessins,. Edit. Chez Amédée Legrand, 4e édition.
Une colonne qui n'a pas été redressée pour débloquer le poumon n'a pas été traitée.

 

3. Masser. Calmer

Calmer les points douloureux calmer le psychisme. question exposée avec les cartes des points douloureux dans le livre « Comment rajeunir l'organisme et le système nerveux d'après Knap ».
Une colonne qui n'a pas été massée n'a pas été soignée. Ce temps est majeur. Il suffit parfois à lui seul, comme le savait les Chinois et les Arabes.

 

4. Tirer. Allonger

Pour les écrasements lombaires et les tassements des sciatiques. ainsi que pour faciliter la trituration chiropractique des dos durs comme du bols pour faciliter le redressement des cyphoses et vingt autres applications. Ceci se fait dans les appareils que j'ai inventés, synthèse moderne de ceux d'Hippocrate et d'Avicenne. Appareil transportable comme un sac à clubs de golf. Installation du patient dix minutes. Durée d'un allongement avec des repos : une heure. C'est long. Gain facile d'argent et travail consciencieux sont incompatibles.

 

5. Remuscler. Réchauffer

Un dos malade qui n'a pas été remusclé n'a pas été refait. Ce travail se réalise, du dos complètement ruiné au dos moyennement affaissé par le travail en cou-couché et le travail à plat ventre.
Tant que les circulations interne. externe, intéro-externe et extéro-interne du sang n'ont pas été rétablies dans le rachis, il ne peut y avoir ni recalcification , ni sédation des algies. Le muscle c'est la chaleur, la chaleur c'est le sang, le sang c'est la vie.

 

6. Débloquer

Deux méthodes. La chiropractie américaine par le travail sur la vertèbre elle-même. Notre méthode, conforme aux lois des vecteurs et de la mécanique rationnelle, du déblocage indirect par redressement des courbures. Avec ou sans chiropractie, allongement, détorsion par modelage manuel ou pédestre (système asiatique) dans des « cages » de notre invention à réglage cartésien à 3 dimensions. Méthode qui suffit rarement à elle seule, mais qui est très spectaculaire sur certains cas.

 

7. Recalcifier

Méthode que connaissent les médecins depuis longtemps. Traitement de l'intestin, des endocrines, emploi de la triple action intraveineuse de calcium, stérogyl, U. V. Ne suffit pas à elle seule. Est suivie, par radios, au marteau à réflexes et aux doigts. Améliorer l'intestin est le point primordial. « Si vous voulez des dos. faites des ventres », dit mon maître Thooris.

 

8. Soutenir. Supporter

Soutenir chaque point de la colonne. c'est-à-dire chaque vertèbre et chaque centimètre carré du dos par une coquille plâtrée. Quand un dos douloureux a passé une heure dans une coquille bien moulée, il ne peut plus s'en passer et récemment un de nos malades a préféré attraper un rhume en lisant ou dormant sur le plâtre humide dont une e couverture le lieu d'attendre huit jours en souffrant encore, jusqu'à séchage complet de la coquille.

 

9. Sentir. Surveiller. Connaître

Sentir l'état exact de son dos comme si on le voyait. L'homme. ne voit plus son dos. Il le voyait il y a quelques millions .d'années quand il avait encore le troisième-œil !. Certaines races ont encore un, merveilleux dos droit, connu et inconsciemment surveillé par la sensibilité profonde,, d'autres races s'en vont par le dos et se reconnaissent à cinquante mètres à la forme du dos. Hatha-yoga suédois, Le massage contribue à faire redécouvrir leur dos aux gens.

 

 

Je voulais faire paraître ceci dans un journal médical très lu, très officiel. Cela n'a pas intéressé le comité de rédaction. Ce n'est évidemment pas recouvert de la défroque scientifique comme un article sur les coupes microscopiques d'artères d'une grenouille atteinte de la fièvre typhoïde ou l'examen électrique des muscles du pied de l'escargot dont riait Auguste Lumière dans un récent article sur les travaux utiles et les travaux inutiles (« Avenir médical de Lyon »).

 

Mon article aurait pourtant été utile aux 30.000 médecins français et surtout aux centaines de milliers de malades dont la colonne est à refaire et auxquels on raconte qu'ils n'ont pas d'autre solution que de se faire attacher un morceau d'os dans le dos.

 

La semaine où je tentais sans succès de faire passer cet article, la revue officielle de l'Académie de Médecine consacrait deux colonnes aux amours des poux. Je me taillai un succès facile en lisant ce texte détaillé, et qui ne laissait rien ignorer des amours des poux, au public d'une de mes conférences Boulevard Saint-Germain. Les amours des poux avaient retenu l'attention des savants et non pas le déblocage respiratoire de millions d'enfants français à qui on pouvait construire une superbe poitrine profonde comme aux enfants suédois. Et pas davantage la remise en état des colonnes des dactylos, couturières, tricoteuses, remailleuses, standardistes, sorbonnardes ; nous nous chargeons de ce travail, il sera fait quand même. Et bien d'autres travaux ensuite, utiles à la France.

 

Nous consacrerons la préface du tome II à l'histoire du film, extrait de mon livre fondamental, à la demande du ministère de l'Éducation nationale et dont la sortie a été interdite. parce que ce film « aurait fait des jaloux ». J'en ai refait un autre !

 

Nous consacrerons la préface du tome III au professeur Merklen, au Ministère de la Santé publique et à la Sécurité sociale. Celle-ci essaie sans succès de détruire le dispensaire que j'ai créé à Clamart et où toute une population enfantine (400 enfants) vient se faire traiter. Il faut que le public sache tout cela et contre qui je combats, d'une main gymnastique et d'un entrain inépuisable. Tous les plésiausaures ne dorment pas au fond des cavernes de la Lozère. Ceux qui veulent des photos d'êtres préhistoriques n'ont qu'à venir me avec un plan de Paris. Je leur marquerai les bons endroits.

 

Bry-sur-Marne, le 1er mai 1949.
65, quai Ferber.

SAMBUCY

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article