FunCal - Le travail du corps axé sur la colonne vertébrale et sur la respiration

ANATOMIE ÉLÉMENTAIRE

4 Mars 2022 , Rédigé par Gérard MONSTERLEET

ANATOMIE ÉLÉMENTAIRE
Organisation générale du corps humain

 

 

Toute pratique corporelle requiert le rappel de l'essentiel de l'organisation générale du corps humain.
L'adepte doit savoir de quoi se compose le corps humain (l'anatomie) et comment fonctionnent les divers organes qui le compose (la physiologie).

Par similitude avec une automobile, il nous faut considérer la carrosserie, l'aspect extérieur du corps, c'est-à-dire l'anatomie de surface, puis les matériaux qui le composent (les tissus) à partir des éléments de base microscopiques, les cellules.

Le châssis est constitué par le squelette et les articulations, le moteur proprement dit par les muscles. Cet ensemble désigne l'appareil locomoteur.

Les organes d'alimentation du moteur en carburant  et en air sont représentés respectivement par l'appareil digestif et l'appareil respiratoire.

Le transport de ces éléments vers les secteurs actifs est assuré par l'appareil circulatoire.

L'appareil excréteur figure le système d'échappement des déchets.

L'appareillage d'enregistrement des données sur l'état du milieu et de transmission des ordres sont assimilables aux organes des sens  et au système nerveux.
Ce dernier est aussi un analyseur, un interprétateur ainsi qu'un centre de tri et de coordination.

La régulation automatique du fonctionnement se fait par les glandes endocrines.

Cette machine avant d'avoir vieilli et de s'arrêter à la mort, connaît des accidents et des défauts de fonctionnement. C'est l'objet de la médecine.
Cette machine est capable cependant de reproduire ses remplaçantes par l'appareil reproducteur.
L'adepte doit découvrir, s'il ne la possède déjà, la sensation des principaux mouvements que peut effectuer son propre corps. Car la finalité du travail corporel est la réintégration ou l'intégration du schéma corporel :
« On peut le définir comme la résultante des renseignements collectés par les voies nerveuses postérieures (sensitives) et les ordres adressés aux muscles striés par la moelle antérieure ». [Docteur André de Sambucy]

Ainsi, un minimum de connaissance de la terminologie anatomique est souhaitable. Les particuliers ne craignent pas de se livrer à un apprentissage technique et de vocabulaire pour conduire un véhicule automobile. L'adepte doit faire de même pour la conduite de son propre corps.

Combien d'entre nous aimerions pouvoir effectuer quelques recherches ?
La connaissance du corps est-elle exclusivement l'affaire des spécialistes formés en vue d'une étude définie : biologistes, infirmières, médecins, anatomistes, esthéticiennes, chimistes, ostéopathes, professeurs de culture physique, etc. ?

Le corps, avant d'être celui des autres, est d'abord le nôtre, notre habitation principale.
Par les notions d'anatomie élémentaire indispensables, celui ou celle qui le désire pourra s'attaquer à des notions plus élaborées.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article